Loading...

Budget-programme 2013: 3236 milliards une hausse de 15,6%

Philemon YangLe premier Ministre Philemon YangLe Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang a présenté le 26 novembre 2012, à l’Assemblée Nationale, le programme économique, financier social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2013 et qui s’étend sur 3 ans, non sans avoir dressé le bilan des réalisations de l’année 2012.

L’auguste chambre, réunie en plénière a écouté le Chef du gouvernement durant 2 heures d’horloge. « Le budget présenté qui cadre désormais dans son volet programme avec la loi de 2007 portant Régime financier de l’Etat,  s’équilibre en recettes et en dépenses à 3236 milliards de FCFA contre 2800 milliards pour l’exercice 2012. Soit une hausse de 436 milliards de FCFA en valeur absolue et 15,6% en valeur relative. » C’est la première fois que le budget de l’Etat franchit la barre de trois milliards. Une audace qui s’adosse sur des prévisions de recettes importantes.
En 2013, les recettes sont attendues de six principaux postes dont,

les recettes pétrolières de l’ordre de 705 milliards de FCFA,

-les recettes fiscales qui représentent la plus grosse enveloppe plafonneront à 1 214 milliards FCFA,

-les recettes douanières  s’escomptent à 638 milliards,

-les recettes non fiscales à hauteur de 105 milliards,

-l’émission de titres publics pour 250 milliards et enfin,

-l’emprunt et les dons fourniront 324 milliards de FCFA.

Les priorités du gouvernement pour ce nouvel exercice sont le 2e pont sur le Wouri, le lancement de l‘autoroute Yaoundé-Douala dans le domaine des infrastructures, de nouveaux barrages hydroélectriques pour renforcer l’offre énergétique, 410 milliards d’investissement décennal prévus pour Camwater pour améliorer l’offre en eau potable. 17.000 nouveaux logements sociaux sont attendus d’ici 2015.Le gouvernement envisage également d’augmenter la production des principales cultures avec le passage à l‘agriculture de 2e génération.

S’agissant du budget-programme qui entre en vigueur dès 2013, Philemon Yang a dit qu’il s’étale sur la période triennale 2013-2015. Cet ambitieux programme du gouvernement s’articule avant tout sur une politique infrastructurelle ambitieuse qui servira de catalyseur de la croissance avec un effet d’entrainement sur les autres secteurs d’activités.

Pour le Premier ministre, le budget programme  dont l’introduction est la principale innovation de ce programme économique « est un véritable outil managérial de programmation budgétaire complémentaire à la planification stratégique ». Pour l’exécuter, le gouvernement sollicitera des autorisations d’engagement au parlement, a plaidé Philemon Yang. Ces autorisations d’engagement concernent les projets programmés pour les trois prochaines années et s’élèvent à 3 733 milliards 650 millions de FCFA.

Le chef du gouvernement espère que cette nouvelle approche permettra d’inverser les limites mises en évidences durant les cinquante années de pratique de budgétisation axée sur les moyens, notamment, la pratique des services votés, les gaspillages dans les dépenses de fonctionnement et la sous-consommation des crédits d’investissement, a-t-il souligné.
Les grandes lignes du budget 2013 ainsi présentées visent à soutenir le programme des « Grandes réalisations » inaugurée en 2012, pour un Cameroun émergent à l’horizon 2035.

2020-06-20T03:31:18+00:00

Leave A Comment