Monday, 13 February 2017 12:36

Participation au panel de haut niveau à Cape-Town sur la gouvernance des ressources naturelles

IDEA 3webInvité par le Bureau Afrique et Asie de l’Ouest de l’International IDEA (IDEA-AWA), l’Honorable EMAH ETOUNDI a pris part, du 07 au 08 février dernier à Cape-Town en Afrique du Sud, à un Dialogue de haut niveau sur « Les partis politiques et la gouvernance des ressources naturelles : renforcement des capacités pour une approche développementaliste » organisé par l’IDEA, en partenariat avec la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) et l’Organisation Internationale de la Francophonie.

La rencontre visait  à fournir aux participants parmi lesquels se trouvaient des Ministres Africains, des responsables de partis politiques, ainsi que des représentants de la société civile, du milieu des affaires et du monde académique -  un espace collectif de réflexion et de formalisation d’une nouvelle approche developpementaliste de la gouvernance des ressources naturelles sur le continent.  Les participants ont échangé leurs idées et leurs expériences sur le rôle des partis politiques en matière de gouvernance des ressources naturelles. L’objectif de ce panel de haut niveau était d’explorer des pistes d’optimisation des profits issus de l’exploitation des ressources naturelles et de garantir leur équitable distribution entre les citoyens, afin d’offrir au continent des perspectives de transformations socioéconomiques durables.  

Le Dialogue de haut niveau aspire à soutenir les efforts déployés par différents pays pour sensibiliser les partis politiques africains à une nouvelle approche développementaliste de la gouvernance des ressources naturelles. Plus concrètement, les intervenants seront amenés à discuter des modalités de renforcement des capacités des partis politiques dans leur rôles de mise sur agenda et de  surveillance en matière de développement et de mise en œuvre de cette  politiques novatrice qui vise à replacer les citoyens et la transformation socioéconomiques des pays du continent au centre du processus de la gouvernance des ressources naturelles conformément aux objectifs du premier plan d’action a 10 ans de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. 

Read 331 times