Tuesday, 02 June 2015 14:21

Célébration de la Journée Mondiale Sans Tabac 2015

sans-tabac-2015En prélude à la célébration de la 28ème édition de la Journée Mondiale Sans Tabac qui s’est tenue le 31 mai 2015, la Coalition Camerounaise contre le Tabac a organisé le 28 mai dernier à la maison de la solidarité de la Mutuelle des Impôts une table ronde autour de la thématique de cette année «éliminer le commerce illicite des produits du tabac». À plusieurs égards, le commerce illicite de produits du tabac est un vaste sujet de préoccupation mondiale, notamment du point de vue sanitaire, juridique et économique, de la gouvernance et de la corruption. Il représente aussi un manque à gagner pour le gouvernement sous la forme de recettes fiscales.

 L’Honorable Emah Etoundi qui prenait part à cette table ronde en tant que membre du Réseau des Parlementaires contre le Tabac a tenu à rappeler à l’assistance que le tabac est un véritable fléau au Cameroun. Le tabagisme touche toutes les couches de la société et principalement les jeunes qui utilisent les réseaux illicites pour s’en procurer. Selon ce dernier, la suppression de cette chaine de distribution pourrait constituer un grand pas dans la lutte contre le tabagisme. Il a continué son propos en félicitant les pouvoirs publics qui, en l’absence d’une loi pour encadrer l’activité, ont pris un certain nombre de mesures juridiques pour endiguer le phénomène à l’instar de la loi du 29 décembre 2006 interdisant la publicité sur les produits  tabagiques.

 

A titre de rappel il convient de noter que selon les sources du Ministère de la Santé, le tabac fait deux fois plus de ravages que le VIH/Sida, avec 66 000 décès chaque année au Cameroun. Selon L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le tabac est notamment responsable de 38 % des décès liés à la tuberculose, 32 % des décès causés par les cancers et 20 % des accidents cardio-vasculaires. L’épidémie mondiale de tabagisme tue presque 6 millions de personnes chaque année, notamment plus de 600 000 non-fumeurs qui meurent parce qu’ils ont été exposés au tabagisme passif. Si nous ne faisons rien, cette épidémie tuera plus de 8 millions de personnes chaque année d’ici 2030. Plus de 80% de ces décès évitables se produiront dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Read 694 times