Wednesday, 11 October 2017 10:03

Ouverture de la 7ème session régionale de l'ECPY

DSC 2343L’Honorable Vincent de Paul EMAH ETOUNDI, en sa qualité de Président du Bureau Exécutif de l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé, a pris part à la cérémonie d’ouverture de la 7e Session Régionale organisée par l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé (ECPY) sous le thème « Trouver ici l’ailleurs : développement local et flux migratoires ». Ladite cérémonie qui s’est tenue le 03 octobre 2017, à l’amphithéâtre du campus de l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) était placée sous le patronage du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Monsieur MOUNOUNA FOUTSOU. Cette session, qui s’est tenue du 03 au 04 octobre 2017, a vu la participation des auditeurs venus de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Gabon, du Congo, de la République Démocratique du Congo, de la Centrafrique, du Tchad, de la Guinée Equatoriale, de Madagascar et bien entendu du Cameroun.

L’objectif principal de cette rencontre intellectuelle était pour les auditeurs, les experts et les universitaires, d’échanger, tout au long des trois jours de formations, sur la problématique des migrations clandestines afin de proposer de façon concrète des solutions pour endiguer ce fléau qui fait de millions de morts chaque année.

En présence du Représentant de Madame le Secrétaire Général de la Francophonie, des représentants du Corps diplomatique au Cameroun, des membres du Gouvernements, des parlementaires, des autorités politiques et administratives, des autorités religieuses et d’un parterre de distingués personnalités, les différentes articulations de la cérémonie solennelle d’ouverture portaient sur: le mot de bienvenue du Directeur de l’IRIC, l’allocution du Président du Bureau Exécutif de l’ECPY, l’allocution de circonstance du Représentant de la Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le discours d’ouverture du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique. Les communications inaugurales qui ont suivi étaient placées sous la modération du Professeur Jean Emmanuel PONDI, Directeur Scientifique de l’ECPY. Elles étaient dites par, Madame Amely-James KOH BELA – Experte Consultante en migrations, Professeur Léopold DONFACK SONKENG, Directeur Scientifique de la Session et le Professeur BOURAMAH Ali Harouna, Secrétaire Général de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES).

DSC 2359

L’Honorable Vincent de Paul EMAH ETOUNDI, dans son allocution a tenu à souligner le fait que « les mouvements migratoires ne sont pas un phénomène nouveau. Au delà des défis complexes auxquels les Etats font face : multiculturalisme, demandeurs d’asile, passagers clandestins, il est urgent d’agir au regard des difficultés nombreuses rencontrées par les migrants. L’heure est donc à l’action pour combattre ce fléau qui endeuille nos familles et prive nos pays respectifs des intelligences et des énergies dont ils ont besoin pour améliorer le bien-être de leurs populations, promouvoir leur développement socioéconomique et construire localement l’Eldorado recherché ». C’est dans cette optique que, l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé ne peut rester impassible et entend mutualiser les efforts de toutes les parties présentes pour la création d’une plateforme d’accompagnement des migrants et de la diaspora.

DSC 2377

Prenant à son tour la parole, Monsieur Salvatore SAGUES, Représentant de Madame la Secrétaire Générale de l’Organisation International de la Francophonie (OIF) a tenu à commencer son propos par signifier l’honneur qui était le sien, de prendre la parole au nom de Madame Michaëlle JEAN. Il a tenu à relever que l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé est un partenaire privilégié de l’OIF et cette dernière soutient l’Ecole depuis sa création officielle en 2013. Il a souligné par la suite que l’OIF encourage la montée en puissance d’Ecoles de pensée et favorise le partage des compétences. Cette session est l’occasion de s’enrichir mutuellement dans le respect de l’altérité. Il a terminé son allocution, dans le sens de l’Honorable, en relevant que l’urgence à agir est non négligeable, et que le thème de la session était particulièrement important au regard des considérations liées à la responsabilité commune et à l’humanitaire.

DSC 2390

Monsieur MOUNOUNA FOUTSOU, Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, dans son discours d’ouverture de la session, a exprimé sa grande joie de présider la 7e Session Régionale de l’ECPY. Il a adressé ses sincères remerciements à toutes les éminences grises présentes ce jour. Le Ministre a particulièrement salué la présence du Secrétaire Général de la CONFEJES et du Représentant de la Secrétaire Générale de l’OIF. Le Ministre a relevé que cette Session est une plate-forme d’échanges entre les jeunes et les experts afin de trouver des stratégies permettant de limiter la fuite des cerveaux et leur transit clandestin. Il a poursuivi en arguant que la gestion des flux migratoires est une préoccupation de l’Etat camerounais en général et du MINJEC en particulier. En clôturant son discours, le Ministre a relevé que trois axes sont priorisés par son département ministériel : l’éducation, la fixation des jeunes et la réinsertion des jeunes de la diaspora. Il a souhaité que ces agapes intellectuelles, qui constituent une occasion idoine de sensibilisation sur les défis liés aux problèmes migratoires, aillent dans le même sens que les priorités de son département et que tous les auditeurs présents relais les leçons apprises et les recommandations du présent séminaire dans leurs pays respectif pour palier à ce fléau qui prive le continent des ressources humaines essentielles à son développement.

Les communications inaugurales qui ont été délivrées en guise d’introduction aux activités de formation ont été données par trois intervenants à savoir:

« ETAT DES LIEUX DES MIGRATIONS IRREGULIERES AU CAMEROUN ET EN AFRIQUE », par Madame Amely-James KOH BELA, Experte consultante en migrations,

« ENJEUX POLITIQUES ET DEFIS JURIDIQUES DE L’IMMIGRATION CLANDESTINE AU CAMEROUN » par le Professeur Léopold DONFACK SONKENG, Directeur Scientifique de la Session,

« LA CONFEJES ET LA MIGRATION DES SPORTIFS AFRICAINS EN OCCIDENT », par le Professeur BOURAMAH ALI HAROUNA, Secrétaire Général de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie.

La cérémonie solennelle de la session s’est terminée par une photo de famille et un cocktail.

DSC 2494

Read 226 times