Monday, 13 August 2018 12:00

Atelier de formation des hauts responsables politiques sur les droits civils et politiques et le rôle des acteurs en période électorale

participants-cndhl-ecpyFaisant suite à la convocation du corps électoral en vue de l’élection du Président de la République le 07 octobre prochain, la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL) a organisé à l’Assemblée Nationale, en partenariat avec le Centre des Nations Unies pour la Démocratie et les Droits de l’Homme en Afrique Centrale et l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé, l’Atelier de formation des hauts responsables politiques sur les droits civils et politiques et le rôle des acteurs en période électorale, le mardi 31 juillet 2018. L’objectif de cet atelier était de renforcer les capacités des leaders politiques et/ou d’opinion en matière de droits civils et politiques et, d’autre part, à nourrir la réflexion sur leurs rôles et responsabilités en période électorale

 

La cérémonie d’ouverture dudit atelier était présidée par le Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale, l’Honorable Hilarion ETONG. Cette dernière s’est articulée autour du Mot de bienvenue du Président du Bureau Exécutif de l’ECPY, des allocutions du Représentant du Centre des Nations Unies et du Président de la CNDHL et finalement, le mot d’Ouverture du Premier Vice Président de l’Assemblée Nationale.

 

mot-ouverture-cndhl-ecpyPrenant part à cette formation en sa qualité de Président du Bureau Exécutif de l’Ecole Citoyenne et Politique de Yaoundé, l’Honorable EMAH ETOUNDI dans son mot de bienvenue a salué la tenue de cet atelier qui entre en droite ligne avec les activités de l’Ecole dont il est le Président, notamment l’organisation les 27 et 28 juillet 2018 d’une classe foraine départementale, dans l’arrondissement de Ngog Mapubi sous la thématique « Citoyenneté et participation au processus électoral pour la paix». Pour clôturer son propos, l’honorable rappelle que « tous les tous les acteurs concernés par le processus électoral doivent être mobilisés pour faire de cette échéance électorale, un moment de cohésion nationale et de recherche du consensus par la seule voie des urnes »

 

Cette formation a réuni environ cinquante (50) participants, au rang desquels les membres du Parlement (les députés et les sénateurs qui représentent le peuple), les leaders politiques (représentants des partis politiques RDPC, UDC, UNIVERS, UNDP, SDF, AFP, CNDP), les hauts représentants de certaines administrations clés (Elections Cameroon, Ministère de l’Administration Territoriale, Ministère de la Justice, Ministère des Relations Extérieures, Délégation Générale à la Sûreté Nationale, etc.), les représentants des institutions indépendantes et autres autorités de régulation (Conseil Constitutionnel, cour suprême, Conseil National de la Communication), ainsi que quelques représentants de la société civile, y compris les représentants des principales confessions religieuses au Cameroun.

 

Album Photos de l’atelier

Read 31 times